> >
Depuis le 1er Janvier 2017 ECIMELEC communique sous le nom CROCHET ELECTRICITE


Tel : 02.28.01.49.27
Mail : infos@ecimelec.fr

Détection incendie

Nous installons des alarmes incendie du type 2 au type 4 dans les établissement recevant des travailleurs, et dans des établissements recevant du public. Nous équipons également les particuliers de détecteurs de fumée autonomes ou raccordés à un système d'alarme intrusion.

 

Les détecteurs de fumée dans l'habitat

 

Le texte de loi n ° 2010-238 du 9 mars 2010 rendant obligatoire l'installation d'au moins un détecteur de fumée dans tous les lieux d'habitation a été publié le mercredi 10 mars au Journal Officiel.

> L'article 2 - section 2 précise que « l'occupant d'un logement, qu'il soit locataire ou propriétaire, installe dans celui-ci au moins un détecteur de fumée normalisé. Il veille à l'entretien et au bon fonctionnement de ce dispositif.
Cette obligation incombe au propriétaire non occupant dans des conditions définies par décret en Conseil d'Etat, notamment pour les locations saisonnières, les foyers, les logements de fonction et les locations meublées. Ce décret fixe également les mesures de sécurité à mettre en ouvre par les propriétaires dans les parties communes des immeubles pour prévenir le risque d'incendie.
L'occupant du logement notifie cette installation à l'assureur avec lequel il a conclu un contrat garantissant les dommages d'incendie ».

> Dans l'article 3, il est souligné que « l'assureur peut prévoir une minoration de la prime ou de la cotisation prévue par la police d'assurance garantissant les dommages incendie lorsqu'il est établi que l'assuré s'est conformé aux obligations prévues aux articles L. 129-8 et L. 129-9 du code de la construction et de l'habitation. »

Les détecteurs de fumées peuvent être associés à un systéme d'alarme intrusion ce qui permet de bénéficier des atouts technologiques d'un système d'alarme complet (alarme générale, transmetteur téléphonique...). L'usage de détecteurs autonomes avertisseurs de fumée (DAAF) reste une solution efficace, économique et sans contrainte de pose, bien adapté pour l'habitat existant ou pour les logemente démunied'alarme intrusion.

La détection incendie dans les établisements recevant du public (ERP) et dans les entreprises

Dans les ERP et les entreprises, les détecteurs sont inclus dans un système plus vaste, le SSI. Ils sont raccordés à une centrale de détection qui traite les informations qu'ils lui transmettent. En cas d'incendie, la centrale localise le feu et commande ensuite un système de mise en sécurité incendie (SMSI), composé lui-même du centralisateur de mise en sécurité incendie (CMSI) et de dispositifs actionnés de sécurité (DAS) : portes et clapets coupe-feu, ventilateurs de désenfumage, sirène d'évacuation, etc.


L'analyse du risque est la phase préalable à toute installation. Elle doit déterminer quel système de sécurité incendie est le mieux adapté pour faire face au risque. Il n'existe pas de règle universelle en la matière, chaque cas est unique. Cette analyse est capitale et doit être réalisée avec intelligence. Parmi les paramètres à prendre en considération :

. L'identification du domaine de surveillance entre la part de surveillance humaine et la part de surveillance automatique.

. La nature des valeurs à sauvegarder. S'il s'agit de personnes, le système reposera sur un concept de détection/évacuation. Pour des biens, le concept privilégié sera celui de détection/intervention.

. S'il s'agit de biens, identifier les "points névralgiques" (endroits à protéger impérativement).

. Identifier la nature des risques d'incendie auxquels l'établissement peut être particulièrement soumis, les "points dangereux" et les "forts potentiels calorifiques".

. Voir quels sont les moyens de mise en sécurité déjà existants dans l'établissement.

. Identifier le dispositif d'exploitation existant et nécessaire au bon fonctionnement du système de détection incendie. La partie centralisation devra se situer dans un endroit en dehors des zones de risques à protéger.

ml>